Partager

Le Comité de la Samaritaine est né de la réunion d'habitants du quartier pour lutter contre les expropriations.

Aujourd'hui, l'organisation comprend à la fois des travailleurs salariés et des volontaires, avec cette particularité que pour être volontaire, il faut fréquenter le restaurant social. L'intention est trouver un équilibre entre volontaires et travailleurs, de tendre petit à petit vers une cogestion, pour que les projets soient choisis et portés par les habitants.

En 2018, le coordinateur du Comité est venu partager son expérience auprès du réseau VolontariAS. Après le récit, retrouvez également les traces des échanges entre participants.

Volontarias_les échos_2.pdf
Télécharger
Document
Publiée le 18/11/2019
Tous les outils