Partager

Le réseau Volonterre d'asile

Le réseau « Volonterre d’asile » propose un espace de réflexion, d’échange et d’expérimentation sur l'accessibilité du volontariat aux personnes installées depuis peu en Belgique.

La participation au réseau est libre et sans frais. Le fait de s’inscrire au réseau permet d’être tenu informé de tout ce qui s’y passe. Bienvenue à toutes les associations, plateformes citoyennes, centres d'accueil, Ila's, .... !

Initialement prévu le 4 juin, mais reporté au 20 octobre 2020, le réseau Volonterre d'asile prépare un salon du volontariat dédié aux nouveaux arrivants, au centre d'accueil de Rocourt (Liège) : le salon Volonterre d'asile. Si votre organisation cherche des volontaires sur Liège, c'est par ici !

Infos et inscriptions : info@levolontariat.be

Autre événement à d'ores et déjà mettre à l'agenda : la journée de clôture du réseau, le 4 décembre 2020, de 10h à 14h, à La Bourse de Namur.

Salon Volonterre d'Asile 20 octobre 2020 au centre d'accueil Croix-Rouge de Rocourt

Pour un volontariat plus divers

Jusqu’à sa modification en juin 2014, la loi belge ne permettait pas le volontariat des demandeurs d’asile. Deux ans plus tard, nombre d'entre eux n’avaient toujours pas entendu parler du volontariat tel qu’on le conçoit en Belgique. Et quand certains cherchaient à mettre la main à la pâte, une série d’obstacles venaient freiner leur démarche : langue, manque de moyens, chocs culturels, aléas de la procédure d’obtention du séjour et impératifs de la vie en centre d’accueil. Car le séjour en centre relègue le demandeur d’asile à une période d’attente aux bords de la société belge. Paradoxalement, c’est donc aussi à cause des conditions d’accueil que le demandeur d’asile, pouvait trouver son compte dans le volontariat, en tant qu’activité libre, en dehors du centre.

Toutes les personnes issues de l'immigration, quel que soit leur statut se frottent un jour ou l'autre à toutes sortes de préjugés, à certaines formes de discrimination, y compris quand elles veulent s'engager, donner un coup de main. Or, s’engager c’est faire avec, être avec, appartenir, transformer, donner du sens, participer...

Publications sur le volontariat des nouveaux arrivants

Synthèses publiées par le réseau Volonterre d'asile et veille média du volontariat divers.

Témoignages de volontaires divers

Des volontaires issus de l'immigration témoignent dans le cadre du réseau volonterre d'asile ou d'autres projets : vidéos, sons, textes et images.

 

Les acteurs clés et leurs ressources

Bénévolat, volunteering, داوطلبانه voluntariado, تطوع

Vous travaillez dans un centre d'accueil, un CRI, une ILI, une ILA, une associations d'aide aux migrants, ... et aimeriez faire connaître le volontariat aux personnes issues de l'immigration

En tant qu'association, vous aimeriez diversifier votre équipe de volontaires

Associations qui facilitent le volontariat des nouveaux-arrivants

Pour vous faciliter la tâche

Communiquer avant, pendant et après le volontariat

Une check-list de la facilitation

Volontariat et interculturalité : d'autres ressources

- les Centres régionaux d'intégration : CAI (Namur), CRIBW (Brabant-Wallon), CRILUX (Luxembourg) Cripel (Liège). CRIC(Charleroi), CIMB (Mons et Borinage), CRVI (Vervier), CeRAIC (Région du Centre et de la WAPI).

- les analyses, la jurisprudence et des outils pédagogiques du Ciré (Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers)

- la formation "Interculturalité et volontariat" de la PFV

- les projets de soutien à la diversité dans le volontariat en Flandre, à Bruxelles et aux Pays-Bas

Menu site