Partager

« Le bénévolat remet les primo-arrivants à leur place d’individu, ils sont pris dans leur individualité avec leur profil, leur parcours, leur histoire... Ça donne une place à ces personnes qui est complètement différente ».

Chloë Angé est chercheuse au sein du projet CAMIM, une recherche -action participative menée en collaboration avec l’asbl VIA et le GERME (Groupe de recherche sur les Relations Ethniques, les Migrations et l’Égalité) de l’Université libre de Bruxelles. Elle nous raconte comment la Cellule de Bénévolat s’inscrit dans le projet CAMIM et ce que le volontariat peut apporter aux publics primo-arrivants...

  • La Cellule de Bénévolat a été co-construite avec les primo-arrivants dans le cadre d’un projet de recherche en co-création financé par Innoviris. Découvrez quelques témoignages en vidéo ci-dessous !

Cet article fait partie des Cahiers du Volontariat n°11 (2020).

 

Sur le point de découvrir la rencontre ? Deux corrections sont à prendre en compte en début d'article : 

  • Le bureau d’accueil pour primo-arrivants VIA est chargé depuis 2016 de la mise en œuvre du parcours d’accueil pour les primo-arrivants. 
  • L’objectif est de tendre vers des activités qui s’adaptent à leur individualité propre, à leurs ressources et à leur projet d’avenir.

 

... Bonne lecture !

2020 divr les cahiers du volontariat rencontre.pdf
Télécharger
Document
Publiée le 15/12/2020
Tous les outils