Partager

Les demandeurs d'asile enregistrent leur demande de protection auprès de l'Office des Etrangers et sont ensuite pris en charge matériellement ("aide matérielle"), le temps de leur procédure, par Fedasil, agence fédérale qui gère les centres d'accueil. Toutes les informations en 12 langues, sur la plateforme en ligne de Fedasil.

Quand une personne obtient un titre de séjour (par l'asile, le regroupement familial, la régularisation, ...) de plus de trois mois (mais toutes ne sont pas concernées), elle est invitée à suivre un parcours d'intégration. Un site en 10 langues est dédié à ce parcours dans sa version wallonne.

NB : l'intégration est une compétence régionale.

  • En Wallonie, le parcours d'intégration est coordonné par les Centres Régionaux d'intégration (CRI). Il y en a 8 : CAI (Namur), CRIBW (Brabant-Wallon), CRILUX (Luxembourg) Cripel (Liège). CRIC(Charleroi), CIMB (Mons et Borinage et une partie de la Wallonie picarde), CRVI (Vervier), CeRAIC (Région du Centre et une partie de la Wallonie picarde).
  • A Bruxelles, le parcours d'intégration est coordonné par des BAPA (bureaux d'accueil).
  • En Flandres il est coordonné par l'Agentschap Integratie en Inburgering.

Plus d'infos sur d'autres questions liées au séjour légal sur la page "séjour" du site Vivre en Belgique

Qand les procédures de séjour échouent, ou expirent, les personnes se retrouvent sans-papier (plus d'infos dans cette analyse du Ciré. Peuvent-elles alors poursuivre leur volontariat ou devenir volontaires? Consultez notre analyse ici.

Un schéma pour comprendre