Vous êtes ici

Volonterre d'asile

Deux ans de réflexion et ce n'est pas fini!

Le réseau « Volonterre d’asile » propose un espace de réflexion, d’échange et d’expérimentation sur l'accessibilité du volontariat aux nouveaux arrivants qu'ils soient demandeurs d'asile, primo-arrivants, réfugiés reconnus, étudiants, .. L’engagement est libre et sans frais. Le fait de s’inscrire au réseau permet d’être tenu informé de tout ce qui s’y passe. Bienvenue à toutes les associations, plateformes citoyennes, centres d'accueil, Ila's, .... !

Prochaine rencontre le jeudi 14 mars 2019 de 9h30 à 14h30, à la salle Harscamp de l'espace LILON, à Namur. Plus d'info en 2019.

Infos et inscriptions : info@levolontariat.be

Pourquoi proposer du volontariat aux demandeurs d'asile?

La question initiale posée par le réseau en 2016 fut plutôt : et pourquoi pas ? Jusqu’à sa modification en juin 2014, la loi belge ne permettait pas le volontariat des demandeurs d’asile. Deux ans plus tard, de nombreux demandeurs d'asile n’avaient toujours pas entendu parler du volontariat tel qu’on le conçoit en Belgique. Et quand certains cherchaient à mettre la main à la pâte, une série d’obstacles venaient freiner leur démarche : langue, manque de moyens, chocs culturels, aléas de la procédure d’obtention du séjour et impératifs de la vie en centre d’accueil. Car le séjour en centre relègue le demandeur d’asile à une période d’attente aux bords de la société belge.

Paradoxalement, c’est donc aussi à cause des conditions d’accueil que le demandeur d’asile pouvait trouver son compte dans le volontariat, en tant qu’activité libre, en dehors du centre. Et parce que s’engager c’est faire avec, être avec, appartenir, transformer, donner du sens, participer.  Attention, il ne s’agit pas de rajouter une injonction supplémentaire aux demandeurs d’asile, ni de créer une catégorie supplémentaire de volontaires, ni de considérer que le volontariat constituera un remède miracle à leurs difficultés. Le volontariat pourra convenir et emballer certains, mais ne pas correspondre à d’autres. Il sera juste une proposition en plus, un lieu à occuper.

 

Publications et témoignages

Publications sur le volontariat des nouveaux arrivants

Publications du réseau Volontaire d'asile

Publications glanées sur le Net

Récits

Des volontaires issus de l'immigration témoignent dans le cadre du réseau volonterre d'asile.

Textes, sons et liens.

Les acteurs clés et leurs ressources

You came to Belgium not so long ago and you want to volunteer
Vous travaillez dans un centre d'accueil et aimeriez proposer du volontariat aux résidents

Outils, récits, pistes de travail, à destination des travailleurs des centres, élaborés par le réseau et par la Croix-Rouge de Belgique.

En tant qu'association, vous aimeriez diversifier votre équipe de volontaires

Le volontariat des demandeurs d’asile peut au même titre que celui de toute personne issue de l’immigration apporter un vrai plus à l’association en termes de diversité, de langues, de savoirs et de compétences, d’expertise de l’exil, de proximité avec les publics et la réalité sociétale, de participation à la cohésion sociale locale, de nouvelle « réserve de volontaires », de miroir des pratiques. Bien sûr cette « interculturalité » en pratique n’est pas forcément simple au quotidien mais elle est fondamentale pour passer du discours à la réalité.

Témoignages, pistes de travail et outils.

 

Pour vous aider certaines associations font le lien entre vous

Certaines associations ont développé une action de facilitation du volontariat. Elles facilitent la construction du lien entre le candidat volontaire et l'une ou l'autre association.

Pour vous faciliter la tâche

Communiquer avant, pendant et après le volontariat

Se débrouiller avec quelques gestes et dessins, c’est toujours possible. La communication devient moins aisée « quand il s’agit d’expliquer quelque chose qui n’est pas facile à expliquer». Le volontariat est un concept très culturel. Alors que dire du cadre associatif et de ses idéaux, du rapport au temps et aux autres ? A toutes les étapes du volontariat, il va falloir chercher pour que chacun soit entendu.

Outils et pistes de réflexion en vrac.

Une check-list de la facilitation

Des pratiques pour chaque étape de la facilitation, récoltées auprès des associations

Volontariat et interculturalité : d'autres ressources

- les Centres régionaux d'intégration : CAI (Namur), CRIBW (Brabant-Wallon), CRILUX (Luxembourg) Cripel (Liège). CRIC(Charleroi), CIMB (Mons et Borinage), CRVI (Vervier), CeRAIC (Région du Centre et de la WAPI).

- les analyses, la jurisprudence et des outils pédagogiques du Ciré (Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers)

- la formation "Interculturalité et volontariat" de la PFV

- les projets de soutien à la diversité dans le volontariat en Flandre, à Bruxelles et aux Pays-Bas