Vous êtes ici

Rejoignez VolonTERRE d’asile, le réseau wallon du volontariat des demandeurs d’asile.

VolonTERRE d'asile?

Le réseau « Volonterre d’asile » propose un espace de réflexion, d’échange et d’expérimentation sur le volontariat des demandeurs d’asile. L’engagement est libre et sans frais. Le fait de s’inscrire au réseau permet d’être tenu informé de tout ce qui s’y passe. Bienvenue à toutes les associations et plateformes citoyennes de l’action sociale!

Prochaine rencontre le jeudi 25 octobre 2018 : Présentation de la synthèse et des outils Volonterre d'asile 2018
  • QUAND? Le jeudi 25 octobre 2018 à 9h30
  • LIEU? Salle TAN du Centre l'Ilon (Place l'Ilon, 17 à 5000 Namur)
  • INFOS ET INSCRIPTIONS : info@levolontariat.be

Fonctionnement

Le réseau se réunit au minimum trois fois par an. Ces rencontres sont nourries par l’apport de personnes ressources, d’experts, ...
Il s’agit dans un premier temps d’identifier les expériences existantes, d’étudier les freins et facilitateurs de ce volontariat et, chemin faisant, de constituer un réseau de réflexion et d’échange sur les enjeux d’intégration par l’engagement citoyen dans un contexte de crise de l’accueil.
In fine, le travail du réseau devrait aboutir à la création d’un outil (formation, plateforme, carnet d’informations… ) utile au secteur, permettant de diffuser et pérenniser le travail accompli. Un rapport sera remis aux pouvoirs publics identifiant les besoins et demandes du secteur en la matière.

Toute organisation ou plateforme citoyenne agissant dans le secteur de l’action sociale, intéressée par les enjeux du volontariat des demandeurs d’asile est invitée à participer.  L’engagement est libre et sans frais. Le fait de s’inscrire au réseau permet d’être tenu informé de tout ce qui s’y passe.
La PFV assure la coordination du réseau et de la recherche. Elle veille à collecter un maximum d’informations utiles (recherches théoriques et de terrain) destinées à nourrir la réflexion et l’action du réseau. Elle est encadrée par un comité de pilotage constitué de représentants de la Croix-Rouge, du Ciré et de Caritas.
Les thèmes abordés lors des rencontres sont choisis en concertation (réseau et comité de pilotage) et évoluent au gré des questions soulevées.
Ce projet est soutenu financièrement par la Wallonie (Action sociale).

--> Infos et inscriptions: info@levolontariat.be

Outils créés en cours de recherche :

    Etat des lieux d’une première année de réflexion et de recherche: https://prezi.com/p/mqzp1eodpwzg/
    Page collaborative de ressources web sur le volontariat des demandeurs d’asile (Attention, nouvel URL) : https://pads.domainepublic.net/p/kM41ytC3cH
    Mindmap des outils de communication dans le volontariat : https://framindmap.org/c/maps/493782/public

    Deuxième année de recherche et d’action (septembre 2017 - juin 2018)

    Une année centrée sur le développement et l’observation d’expériences pilotes.
    3 projets de volontariat de demandeurs d’asile développés avec différentes priorités:

    • le parrainage
    • les outils pour dépasser les soucis de langue
    • la mise en route de projets de volontariat

    Les rencontres se sont déclinées en deux parties: 

    1. Une intervention "ressource" pour approfondir une thématique 
    2. Des travaux en sous-groupe fixes qui feront office d’intervisions pour les expériences pilotes (on demande à cet effet un engagement sur un an)
    • 2 octobre 2017 
      -   9h30-11h : intervention "Comment parler de volontariat avec les demandeurs d’asile?"
      -   11h15-12h45 : échanges en sous-groupes
    • 25 janvier 2018
      -   9h30h-12h30 groupes de travail réseau
      -   13h-15h : intervention "Quelle relation entre le facilitateur et le demandeur d'asile dans la construction du projet de volontariat"
    • 17 mai 2018
      -   9h30-12h30 groupes de travail réseau
      -   13h-15h : intervention thématique "Quelles réalités, intérêts, approches et outils sont privilégiés par les associations qui intègrent des demandeurs d’asile comme volontaires?"

    Une première année clôturée

    • La première rencontre a eu lieu le 21 décembre 2016 à Namur. Le thème abordé : "Le volontariat des demandeurs d’asile. Partage d’expériences d’ici et d’ailleurs"
      Le volontariat des demandeurs d’asile (et de toute personne étrangère séjournant légalement sur le territoire) est permis en Belgique depuis 2014. Si l’afflux des réfugiés en 2015 a suscité beaucoup d’engagements citoyens, peu de demandeurs d’asile ont eu l’occasion de s’y essayer jusqu’à présent. La Plateforme Francophone du Volontariat convie les associations de l’action sociale à une recherche-action sur le sujet.
       
    • La deuxième rencontre a eu lieu le 23 mars 2017 avec pour thème "Le vécu du demandeur d’asile dans les structures d’accueil. Mieux comprendre les spécificités du volontariat des demandeurs d’asile"
      Le quotidien de la vie en structure d’accueil est porteur de stress : la vie en groupe, les traumas du passé, l’attente, l’incertitude quant à l’avenir, … La vie en structure d’accueil implique en outre une série de contraintes pratiques (horaires, déplacements, étapes de la procédure d’asile, …). Ces réalités sont à prendre en compte pour construire des expériences de volontariat constructives pour tous les partenaires.
      Avec la participation de Chloé Angé, "point focal société civile" dans le cadre du projet MSF de santé mentale pour demandeurs d'asile au sein de structures d'accueil en Belgique et Jennifer Mabbott de la cellule Coordination de Fedasil.
       
    • La troisième a eu lieu le 19 juin 2017. Le thème était "Volontariat des demandeurs d’asile: de la recherche à l’action"
      Le réseau Volonterre d’asile entame sa deuxième étape : la première année fut consacrée à l’étude des expériences existantes d’ici et d’ailleurs, au questionnement et vécu des associations et demandeurs d’asile ; la deuxième sera consacrée à l’expérimentation. Au menu de cette rencontre, une synthèse des points d’attention retenus pour un volontariat de qualité des demandeurs d’asile, suivie d’un temps de co-construction de projets partagés.