Vous êtes ici

Créateur de solidarité, de lien et d’évolution sociale, le volontariat est aussi, jusqu’à présent, créateur d’emploi. Mais aujourd’hui, le contexte économique difficile pourrait changer la donne.

Face à cette évolution, des questions se posent: les statuts et mécanismes qui atténuent la frontière entre emploi et volontariat sont-ils susceptibles de précariser l’emploi, en créant une sorte de "super volontariat"? Risquent-ils de dénaturer le volontariat en l’éloignant de son sens premier, celui de l’acte libre et gratuit? Répondent-ils à un besoin réel, mais qui pourrait être comblé autrement?

La Plate-forme francophone du Volontariat appelle les organisations du secteur associatif et le monde politique à oser des débats constructifs, afin de s’assurer que le volontariat, acte essentiel de solidarité gratuite, ne remplace jamais l’emploi.   

AU PROGRAMME

9h00: Accueil et café
9h30: Ouverture de la journée par Gaëtane Convent, coordinatrice de la Plate-forme francophone du Volontariat

9h45: OUVERTURE DES FRONTIERES
"Le bénévolat, créateur d’emploi : efficacité et limites" par Dan Ferrand-Bechmann, sociologue, professeure émérite de l’Université Paris VIII, Centre d’étude des solidarités sociales

11h30: DISCUSSIONS NON BORNEES
Dans une optique constructive, prenez part à l’une de ces trois discussions, partagez vos réflexions et entendez les arguments d’experts et d’autres participants.

  •    Volontariat: un acte gratuit, défrayé ou rémunéré?
    Le défraiement prévu par la loi sert à couvrir les frais engendrés par l’activité de volontariat, afin de le rendre accessible à tous. Quels seraient les avantages et les risques d’une augmentation des plafonds de défraiement des volontaires?

    Les personnes suivantes ont confirmé leur participation:
    - Isabelle Brouwers, Responsable Volontariat Croix-Rouge de Belgique - Communauté francophone
    - Willy Monfort, collaborateur à l’Association interfédérale du sport francophone et à l’Association des établissements sportifs; membre du Conseil supérieur des Volontaires
    - Philippe Andrianne, Secrétaire politique d’Enéo, mouvement social des aînés, président du Conseil supérieur des volontaires et président de Aide à Domicile en Milieu rural asbl
    - Andreea Nagy, responsable de la communication et des événements au Centre européen du volontariat (CEV)
    - Christian Dekeyser, secrétaire du Conseil supérieur des Volontaires
     
  •     Le volontariat deviendrait-il un piqueur d’emploi?
    En contexte de crise, une main d’œuvre gratuite peut sembler être une solution. Quels sont les avantages et les risques d’un tel choix?

    Les personnes suivantes ont confirmé leur participation:
    - Marie-Agnès Gilot,  chargée de projet à la cellule Non Marchand - CNE
    - Benoît Hallet, directeur adjoint de la Fédération des Institutions Hospitalières
    - Bernard Hubien, secrétaire général de l’Union francophone des Associations de Parents de l’Enseignement Catholique
     
  •     Ni volontariat, ni emploi… Alors quoi?
    Certaines activités citoyennes qui ne relèvent ni du bénévolat ni de l’emploi cherchent une place dans la législation belge. Avant nous, la France a pris des mesures dont il est désormais possible d’observer les conséquences. Quels choix ferons-nous?

    Les personnes suivantes ont confirmé leur participation:
    - Florence Ihaddadène, Doctorante à l’ IDHES-Nanterre, Université Paris X
    - Hélène Sergeant, Adjointe Politique au Conseil de la Jeunesse Catholique
    - André du Bus de Warnaffe, Député bruxellois
    - Olivier France, sapeur-pompier à la zone de secours du Brabant wallon et représentant syndical CSC, ancien sapeur- pompier volontaire
    - Benjamin Pardonge, Avocat - Wery & Associés

13h : Dîner

14h: DEMARCATION(S)
Echanges et préparation collective des interpellations politiques

14h45: REPOUSSONS LES LIMITES
Moment politique en présence de ministres fédéraux, régionaux et communautaires de l’emploi et de l’action sociale ou de leurs représentants.

Ont confirmé leur présence:
    - Didier Gosuin, ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale chargé de l'Emploi, de l'Economie et de la Lutte contre l'Incendie et l'Aide médicale urgente
    - Alda Greoli, chef de cabinet de Maxime Prévot, vice-président de la Région wallonne et ministre des Travaux publics, de la Santé, de l'Action sociale et du Patrimoine
    - Céline Fremault, ministre, membre du Collège de la Commission communautaire française (COCOF), chargée des Familles, des Personnes handicapées, de l'Action sociale et des Relations internationales
    - Olivier Jusniaux, Chef de Cabinet d'Eliane Tillieux, ministre wallonne de l’Emploi et de la Formation

16h15 FAISONS SAUTER LES BARRIERES (et les bouchons!)
Drink de lancement de la campagne 2015 de la Plate-forme francophone du Volontariat

 

Informations pratiques

  • Date : Vendredi 29 mai 2015
  • Lieu : Le Bouche à oreille (Rue Félix Hap, 11 -1040 Etterbeek)
  • Inscription : Inscription obligatoire à renvoyer avant le 22 mai 2015 par mail à info@levolontariat.be ou par téléphone au 02/512.01.12.
    Merci de préciser votre choix de "discussion non bornée" (1, 2 ou 3) lors de l’inscription. L’inscription sera définitivement prise en compte après réception du paiement.
  • Prix : 50 euros (ce montant est à verser sur le compte BE79 5230 8016 6333 avec la communication "Séminaire 2015 NOM + PRENOM + ORGANISATION")
  • Les membres de la Plate-forme francophone du Volontariat bénéficient d’une place gratuite. Contactez-nous pour les modalités pratiques.

Cliquez ici pour visualiser et télécharger l'invitation au format pdf