Loi

Vous êtes ici

Discrimination : ce que (ne) permettent (pas) les lois belges

Dossier : Discrimination : ce que ne permettent pas les lois belges

Instantanné : Volontariat pour tous, assurance pour tous?

Thème : Volontariat pour tous

Grand Angle : Le bon volontaire à la bonne place

Portrait : PUSH, un coup de pouce pour le volontariat des personnes en situation de handicap

Rencontre : Patrick Charlier, un homme centré sur l'égalité des chances

Tour des membres : Altéo, CPAS Namur, Guides Catholiques de Belgique, Bouchons d'Aide aux Handicapés

Tous libres d'être volontaires? (Les Cahiers du volontariat)

Dans ce numéro, la PFV s’est intéressée à un principe fondamental du volontariat: la liberté. Selon la loi belge, le volontariat est bel et bien un acte "sans rétribution ni obligation, tourné vers autrui, dans un cadre organisé". Pourtant actuellement, entre les chômeurs ou les prépensionnés qui sont freinés par des démarches administratives et les bénéficiaires du revenu d’intégration sociale qui sont amenés à signer un "contrat" de volontariat, la liberté d’engagement des volontaires semble malmenée.

 

Plaidoyer pour un volontariat porteur de citoyenneté

A l’heure où l'on déplore la montée des radicalismes et où le monde politique semble tirer le constat d’un manque de citoyenneté dans la population, la Plateforme francophone du Volontariat rappelle que l’engagement volontaire, exercé par des centaines de milliers de bénévoles chaque jour en  Fédération Wallonie-Bruxelles, est un levier essentiel de l’exercice d’une citoyenneté active. Aussi un meilleur soutien au volontariat doit-il être au cœur des débats qui animent actuellement notre société.

Pages