Vous êtes ici

Version imprimable

Le 5 décembre, c’est la Journée Internationale des Volontaires. L’occasion pour la Plateforme francophone du Volontariat de remercier les 1,2 million de personnes qui s’engagent chaque année dans notre pays ! La Plateforme en profite également pour encourager les récents élus communaux à soutenir les bénévoles. 

Bénévoles dans les clubs de sport, les bibliothèques, les écoles de devoirs, les associations de quartiers, … Ils s’investissent gratuitement, convaincus qu’ils participent au mieux-être général. Le volontariat est donc un véritable engagement citoyen et un acteur important dans notre société.

En Belgique, une personne sur huit est bénévole. Ces citoyens ont besoin de soutien dans leur engagement, notamment au niveau local. Mais, selon une enquête de la Plateforme francophone du Volontariat[1], les bénévoles ne se sentent pas ou peu appuyés par leur commune. Seuls 39% jugent que les autorités communales font assez d’efforts pour soutenir les initiatives citoyennes. Ils sont pourtant plus de 2/3 (67%) des répondants à estimer normal de s’impliquer dans leur commune. 63% des personnes interrogées pensent qu’elles ont une capacité d’influence sur la vie communale. Le message est donc clair pour les élus communaux récemment installés : le soutien des autorités doit être plus marqué.

Toujours selon notre enquête, les volontaires attendent de la part de leurs élus du soutien financier, logistique, de la mise en réseau (échanges entre associations, partenariat...), du soutien à la communication mais aussi des possibilités de participation active à la vie communale.

Durant la campagne électorale, nombreux se sont posés en défenseurs de la « participation citoyenne » ou de « la démocratie participative ». C’est le moment de tenir parole !

[1] Ce sondage a été réalisé en avril 2018 sur un panel de 1000 habitants représentatif de la population de 16 à 75 ans, en Fédération Wallonie-Bruxelles (marge d’erreur < 3,5%).

Télécharger le communiqué de presse